COMITÉ DÉPARTEMENTAL DES BOUCHES DU RHÔNE 

SAVATE BOXE FRANÇAISE & DISCIPLINES ASSOCIÉES 

 

 

Modalités de jugement et de décision - PRINCIPES GENERAUX 

 

- A la fin de chaque rencontre, l'arbitre recueille les bulletins de décisions des juges et les transmet au DO qui proclame ou fait proclamer le résultat. 

- La décision est définitive. 

- En cas de contestation de la décision par l'un des tireurs, celui-ci pourra, par l'intermédiaire de son soigneur principal, par écrit (feuille type) poser une réclamation au DO,qui, après l'avoir consignée sur la feuille de réunion, la transmetttra au Comité d'Appel concerné. 

- La réclamation devra être déposée au plus tard 15 minutes après la proclamation de la décision de la rencontre concernée. Toute réclamation posée en ne respectant pas cette démarche sera déclarée non recevable. 

- Si cette réclamation est recevable, le Comité d'Appel saisi ne pourra que : soir annuler la décision et la rencontre pourra être éventuellement disputée à nouveau, soit confirmer la décision en maintenant le résultat. 

 

 

Modalités de jugement et de décision - ASSAUTS 

 

PRINCIPE DE JUGEMENT : 

 

Le juge 

ment des assauts est basé sur le principe de l'évaluation de l'écart entre les deux tireurs. 

Dans le cadre de ce principe, et toutes choses étant égales par ailleurs, les juges attribuent une valeur supérieure aux coups de pieds réussis en ligne haute. 

L'écart entre les deux tireurs se fera globalement en une seule note par tireur et par reprise tenant compte à la fois de la prestation technico-tactique (opportunités des coups, enchaînements, séries, cadrages, parades, esquives, ripostes, feintes...) et de la touche. 

- Le pointage des touches en est le critère objectif. 

- Les touches sont affectées d'un certain nombre de points suivant l'endroit touché et le membre qui à touché: 

   a) pour les coups de pied : 

* touche en ligne basse : 1 point 

* touche en ligne moyenne : 2 points 

* touche en ligne haute : 4 points 

    b) pour les coups de poings : 

* quelque soit l'endroit touché : 1 point, mais on ne pourra comptabiliser que 2 points (touches) maximum dans une même série. 

 

Les juges procéderont donc à l'issue de chaque reprise à une notaton unique selon l'une des 4 modalités suivantes: 

     * EGALITE : 

Tireur A = 2 

Tireur B = 2 

 

     * DOMINATION DU TIREUR A : 

Tireur A = 3 

Tireur B = 2 

 

     * DOMINATION IMPORTANTE DU TIREUR A : 

Tireur A = 3 

Tireur B = 1 

 

      * NON DECISION : 

Tireur A = X 

Tireur B = X 

Cependant la non-décision sur l'une des deux évaluation implique obligatoirement la non-décision sur l'autre 

 

 

MODALITES DE DECISION PAR LA NOTATION : 

 

A la fin de l'assaut, quand il a atteint son terme normal, c'est l'addition des points de chaque reprise qui détermine pour chaque juge le vainqueur dans la mesure ou il n'y a pas des X à toutes les reprises (non-décision). 

Chaque juge retranchera 1 point par avertissement dans la case prévue à cet effet. 

En cas d'égalité, à l'issue de l'assaut, le juge attribuera obligatoirement 1 point bonus, à l'un des tireurs, pour désigner le vainqueur. 

La décision de chacun des juges peut donc être : 

     * VICTOIRE DE A ou B 

     * NON DECISION (si les deux tireurs ont obtenu que des X à toutes les reprises) 

Cette décision de chaque juge comptant pour une voix. 

La décision de l'ensemble des juges peut donc être : 

     * VICTOIRE DE A ou B (à l'unanimité ou à la majorité des juges) 

     * NON DECISION (à l'unanimité ou à la majorité des juges) 

Ces modalités de décision s'appliquent également quand le médecin doit arrêter la rencontre. 

En cas de majorité, le DO annoncera le nombre des voix obtenues par chaque tireur. 

 


 

AUTRES CAS DE DECISION : 

 

     - " Supériorité manifeste d'un des tireurs " : décision donnée par l'arbire avec l'accord des juges: VICTOIRE PAR ARRET DE L'ARBITRE 

     - " Abandon d'un des tireurs " : décision donnée par l'arbitre seul : VICTOIRE PAR ABANDON 

     - " Arrêt du soigneur ", jet de serviette sur l'enceinte pendant la reprise ou à la fin de la minute de repos : décision donnée par l'arbitre seul : VICTOIRE PAR ARRET DU SOIGNEUR 

     - " Disqualification d'un des tireurs " : décision donnée par l'arbitre avec l'accord des juges : VICTOIRE PAR DISQUALIFICATION 

     - " Disqualification des deux tireurs " : décision donnée par l'arbitre avec l'accords des juges : DISQUALIFICATION DES DEUX TIREURS 

     - " Refus d'assaut " : décision donnée par l'arbitre avec l'accord des juge : NON DECISION POUR REFUS D'ASSAUT 

     - " Arrêt sur intervention du médecin " : décision donnée par le DO, après intervention du médecin  : VICTOIRE PAR ARRET DU MEDECIN 

 

Les juges inscrivent le nom du vainqueur sur leur bulletin. 

 


 

Modalités de jugement et de décision - COMBATS DE 2ème SERIE 

 

PRINCIPE DE JUGEMENT : 

 

Le jugement des combats de 2ème série est basé sur le principe de l'évaluation de l'écart entre les deux tireurs. 

Dans le cadre de ce principe, et toutes choses étant égales par ailleurs, les juges attribuent une valeur supérieure aux coups de pieds en ligne haute. Le jugement des combats est basé sur le principe de l'évaluation du niveau technico-tactique, de l'engagement, de la combativité et de l'efficacité des tireurs confrontés dans le respect des principes généraux. 

 

Les juges procéderont donc à l'issue de chaque reprise à une notaton unique selon l'une des 4 modalités suivantes: 

     * EGALITE : 

Tireur A = 2 

Tireur B = 2 

 

     * DOMINATION DU TIREUR A : 

Tireur A = 3 

Tireur B = 2 

 

     * DOMINATION IMPORTANTE DU TIREUR A : 

Tireur A = 3 

Tireur B = 1 

 

      * NON DECISION : 

Tireur A = X 

Tireur B = X 

Cependant la non-décision sur l'une des deux évaluation implique obligatoirement la non-décision sur l'autre 

 

 

MODALITES DE DECISION PAR LA NOTATION : 

 

A la fin du combat, quand il a atteint son terme normal, c'est l'addition des points de chaque reprise qui détermine pour chaque juge le vainqueur dans la mesure ou il n'y a pas des X à toutes les reprises (non-décision). 

Chaque juge retranchera 1 point par avertissement dans la case prévue à cet effet. 

En cas d'égalité, à l'issue de l'assaut, le juge attribuera obligatoirement 1 point bonus, à l'un des tireurs, pour désigner le vainqueur. 

La décision de chacun des juges peut donc être : 

     * VICTOIRE DE A ou B 

     * NON DECISION (si les deux tireurs ont obtenu que des X à toutes les reprises) 

Cette décision de chaque juge comptant pour une voix. 

La décision de l'ensemble des juges peut donc être : 

     * VICTOIRE DE A ou B (à l'unanimité ou à la majorité des juges) 

     * NON DECISION (à l'unanimité ou à la majorité des juges) 

Ces modalités de décision s'appliquent également quand le médecin doit arrêter la rencontre. 

En cas de majorité, le DO annoncera le nombre des voix obtenues par chaque tireur. 

 


 

AUTRES CAS DE DECISION : 

 

Cette évaluation ne détermine plus le jugement d'un combat quand l'arbitre arrête la rencontre avant son terme normal pour les motifs décrits dans les alinéas suivants: 

     - " Hors combat " : mise hors combat d'un des deux tireur pendant 10 secondes ou s'il a été compté 3 fois, sur coups autorisés, au cours de la rencontre : HORS COMBAT 

     - " Supériorité manifeste d'un des deux tireurs " : décision donnée par l'arbitre avec l'accord : VICTOIRE PAR ARRET DE L'ARBITRE 

     - " Arrêt sur intervention du médecin " : décision donnée par le DO après intervention du médecin : VICTOIRE PAR ARRET DU MEDECIN 

     - " Abandon d'un des tireurs " : VICTOIRE PAR ABANDON 

     - " Arrêt du soigneur " : jet d'éponge pendant la reprise ou la fin de la minute de repos : VICTOIRE PAR ARRET DU SOIGNEUR 

     - " Disqualification d'un des tireurs " : décision donnée par l'arbitre avec l'accord des juge : VICTOIRE PAR DISQUALIFICATION 

     - " Disqualification des deux tireurs " : décision donnée par l'arbitre avec l'accord des juges : DISQUALIFICATION DES DEUX TIREURS 

     - " Non combat " : décision donnée par l'arbitre avec l'accord des juges : NON DECISION POUR NON COMBAT 

Les juges inscrivent le nom du vainqueur sur leur bulletin. 

 


 

Modalités de jugement et de décision - COMBATS DE 1ère SERIE 

 

PRINCIPE DE JUGEMENT : 

 

Le jugement des combats 1ère série est basé sur le principe de l'évaluation du niveau technico-tactique, de la combativité et de l'efficacité des tireurs confrontés dans le respect des principes généraux. 

 

Dans le cadre de ce principe, et toutes choses étant égales par ailleurs, les juges attribuent une valeur supérieure aux coups de pieds réussis en ligne haute. 

 

Les juges procéderont donc à l'issue de chaque reprise à une notaton unique selon l'une des 4 modalités suivantes: 

     * EGALITE : 

Tireur A = 2 

Tireur B = 2 

 

     * DOMINATION DU TIREUR A : 

Tireur A = 3 

Tireur B = 2 

 

     * DOMINATION IMPORTANTE DU TIREUR A : 

Tireur A = 3 

Tireur B = 1 

 

      * NON DECISION : 

Tireur A = X 

Tireur B = X 

 


 

MODALITES DE DECISION PAR LA NOTATION : 

 

A la fin du combat, quand il a atteint son terme normal, c'est l'addition des points de chaque reprise qui détermine pour chaque juge le vainqueur dans la mesure ou il n'y a pas des X à toutes les reprises (non-décision). 

Chaque juge retranchera 1 point par avertissement dans la case prévue à cet effet. 

En cas d'égalité, à l'issue de l'assaut, le juge attribuera obligatoirement 1 point bonus, à l'un des tireurs, pour désigner le vainqueur. 

La décision de chacun des juges peut donc être : 

     * VICTOIRE DE A ou B 

     * NON DECISION (si les deux tireurs ont obtenu que des X à toutes les reprises) 

Cette décision de chaque juge comptant pour une voix. 

La décision de l'ensemble des juges peut donc être : 

     * VICTOIRE DE A ou B (à l'unanimité ou à la majorité des juges) 

     * NON DECISION (à l'unanimité ou à la majorité des juges) 

Ces modalités de décision s'appliquent également quand le médecin doit arrêter la rencontre. 

En cas de majorité, le DO annoncera le nombre des voix obtenues par chaque tireur. 

 


 

AUTRES CAS DE DECISION : 

 

Cette évaluation ne détermine plus le jugement d'un combat quand l'arbitre arrête la rencontre avant son terme normal pour les motifs décrits dans les alinéas suivants: 

     - "Hors combat" : mise hors combat d'un des deux tireur pendant 10 secondes ou s'il a été compté 3 fois, sur coups autorisés, au cours de la rencontre : HORS COMBAT 

     - " Supériorité manifeste d'un des deux tireurs " : décision donnée par l'arbitre avec l'accord : VICTOIRE PAR ARRET DE L'ARBITRE 

     - " Arrêt sur intervention du médecin " : décision donnée par le DO après intervention du médecin : VICTOIRE PAR ARRET DU MEDECIN 

     - " Abandon d'un des tireurs " : VICTOIRE PAR ABANDON 

     - " Arrêt du soigneur " : jet d'éponge pendant la reprise ou la fin de la minute de repos : VICTOIRE PAR ARRET DU SOIGNEUR 

     - " Disqualification d'un des tireurs " : décision donnée par l'arbitre avec l'accord des juge : VICTOIRE PAR DISQUALIFICATION 

     - " Disqualification des deux tireurs " : décision donnée par l'arbitre avec l'accord des juges : DISQUALIFICATION DES DEUX TIREURS 

     - " Non combat " : décision donnée par l'arbitre avec l'accord des juges : NON DECISION POUR NON COMBAT 

Les juges inscrivent le nom du vainqueur sur leur bulletin. 

 


 

Litiges ou réclamations - COMITE D'APPEL          

 

L'examen des réclamations ou litiges pouvant naître de l'application des présents règlements d'arbitrage, relève de la compétence d'un Comité d'Appel. 

 

Ce Comité d'Appel est constitué de trois membres avec voie délibérative, plus un membre avec voie consultative. 

 

La composition de ce Comité d'Appel est approuvée par le Comité Directeur Fédéral, sur proposition de la Comission Nationnale d'Arbitrage (CNA) et pour une durée d'un an, renouvelable tacitement, sauf décision modificative du Comité Directeur Fédéral jusqu'au terme du mandat de celui-ci. 

 

Parmi les trois membre avec voie délibérative, un responsable est chargé de l'instruction des dossiers est désigné par le Comité Directeur Fédéral. 

 

Les décisions de ce Comité d'Appel pourront être prises à partir d'une réunion physique de ses membres ou , en cas d'urgence et d'impossibilité liée à la disponibilité de certains d'entre eux, à partir d'un échange téléphonique ou par fax ou e-mail entre les différents membres. 

 

Concernant l'examen des réclamations, ce Comité d'Appel, ne peut statuer que sur des réclamations portant sur un vice de forme avéré, à l'exclusion de toute réclamation portant sur le "fond" de la décision (appréciation des juges et de l'arbitre). 

 

Le Comité d'Appel Fédéral est éventuellement saisi pour tout litige ou toute réclamation née de l'application des réglements d'arbitrage sur une compétition relevant du niveau fédéral national, à l'exclusion : 

     * des compétitions "jeunes" (voir réglements spécifiques des compétitions jeunes) 

     * des compétitions comprennant plus d'un tour éliminatoire par réunion (championnat de France Technique, championnat de France Vétérans, Tournoi de France....), pour lesquelles et dans la mesure où une décision doit être prise durant le déroulement du tour de compétition, un Comité d'Appel, constitué sur place, statuera. Il sera composé du DO (supérviseur) et d'au moins deux officiels nationaux. 

 

Sur le même principe, il doit être constitué des Comités d'Appel au sein de chaque ligue régionale, qui ont compétences pour l'examen de réclamation née de l'application des règlements d'arbitrage sur des compétitions relevant du niveau régional et départemental. 

 

Dans tous les cas, les décisions des Comités d'Appel sont définitives et sans appel. 

SAVATE BOXE FRANÇAISE - LE JUGEMENT