COMITÉ DÉPARTEMENTAL DES BOUCHES DU RHÔNE 

SAVATE BOXE FRANÇAISE & DISCIPLINES ASSOCIÉES 

 

Les différents articles composant l'équipement de Savate Boxe Française doivent être soumis à l'homologation de la FFSBF & DA. 

  

La tenue devra être décente, propre et appropriée à la pratique de la Savate Boxe Française. 

Le port de bijoux (boucles, chaîne, collier, bagues....) est interdit pour des raisons évidentes de sécurité. 

Les prothèses auditives et optiques sont, en ordre général interdites en compétitions. 

  

L'équipement officiel obligatoire pour toutes les compétitions et manifestations organisées par la FFSBF & DA ou l'un de ses membres affilié est celui décrit au paragraphe suivant. 

  

    * Les gants : 

Ils devront être en très bon état, en cuir ou matières similaires, uniforméments rembourrés de crin (ou de matière similaire). 

Ils devront peser (sauf réglements particuliers) : 

- entre 6 et 8 onces : pour les tireurs des catégories de poids allant de " mousitques " à " mini-légers " comprisesµ. 

- 8 onces : pour les tireurs des catégories jusqu'à 60kg 

- 10 onces : pour les tireurs des catégories de 60 à 75kg 

- 12 onces : pour les tireurs des catégories de 75 à 85kg 

- 14 onces: pour les tireurs des catégories au-delà de 85kg 

Ils devront être du type " homologué Savate Boxe Française ", c'est à dire: 

- comporter une double manchette protégeant intégralement les poignets et le début des avant-bras  

- le modèle de gants pourra être avec ou sans lacets 

Pour les gants à lacets: 

- ils devront obligatoirement comporter la double manchette 

- le laçage sera limité à la dite manchette et ne devra, en aucun cas, se faire sur la paume de la main, paume qui devra être recouverte de cuir et légérement rembourée 

- la boucle de fermeture de ces lacets devra être recouverte par un ruban adhésif, non coupant, entourant le poignet ou l'avant-bras correspondant à la couleur du coin 

- ils devront être identiques et fournis par l'organisateur 

  

     * Les bandages :  

Ils sont autorisés en assaut et obligaoires en combat 1ère et 2ème série. 

Les mitaines sont autorisées en assaus et interdites en combat. 

Les mitaines rembourées sont interdites. 

L'utilisation de bande adhésive est acceptée uniquement autour du poignet et du pouce, mais demeure interdite sur les surface de frappe et entre les doigts. 

L'application de talc sur le bandage (en petit quantité) est autorisé. Le talc ne devra jamais être mouillé. 

Le délégué aux tireurs peut assister à la mise des gants afin d'assurer le respect des règles. 

Les bandages seront marqués avant la rencontre et vérifiés avant la proclamation du résultat. 

 

     * Les chaussures : 

Elles ont une tige et une empeigne faites en matière très souple notamment sur les parties antérieures. 

La semelle rigide sans être dure est plate, sans talon ni talonnette et ne doit pas remonter sur l'avant ou l'arrière de la chaussure, ne doit pas être coupante, ni striée. 

La fermeture se fait pas lacets, sans extrémités dures ni oeillets, et dont le noeud devra se situer derrière la tige. 

Comme pour les gants à lacets, la boucle de fermeture doit être recouverte par un ruban adhésif souple non coupant entourant la cheville. 

La tige semi longue, ne devra pas dépasser de plus de 5cm le niveau des malléoles. 

L'extrémité avant de l'empeigne, sans être dure, est aussi arrondie que possible, et est matelassée d'une mince couche interne de latex (ou toute autre matière similaire et protectrice). 

Une même couche protectrice double intérieurement toute la chaussure. 

Le délégué aux tireurs appréciera la conformité. 

 

     * La tenue :  

Les tenues intégrales ou en deux parties peuvent être sans manche ou avec manches courtes. 

La tenue en deux parties est autorisée pour toutes les compétitions et examen fédéraux. 

Elle est exigée pour la participation à toute manifestation de Savate Boxe Française de quelque niveau que ce soit : rencontres, compétitions officielles, démonstrations, stages et examens. 

Les caractéristiques de cette tenue, constitution et couleurs sont laissées à l'initiative des tireurs, mais elle devra être décente et ne pas présenter un caractère immoral ou excentrique. 

Il est strictement interdit d'adopter la tenue de l'Equipe de France déterminée en début de saison par le comité directeur fédéral. 

Tout tireur doit être tête nue pour boxer, même sous le casque. 

 

     * Les protections :  

Protège-dents, coquille, protèges-tibia, casque, protège-poitrine. 

Leur utilisation peut être obligatoire, autorisée ou interdite suivant la forme de rencontre. 

Quand le port de protège-tibias est interdit, le délégué aux tireurs peut refuser des chaussettes ou tout autre moyen de protections assimilables à des jambières. 

Pour les jeunes de " pré-poussin " à " cadets ", le casque est les protège-tibias sont obligatoires. 

La protection poitrine est obligatoire pour les féminines, à partir de la catégorie " minimes ". Elle peut être rendue obligatoire pour les catégories " poussines " et " benjamines "lors de la compétition par le médecin. 

Toout tireurs, excepté sur dérogation écrite de la Commission Médicale Fédérale, qui ne pourrait présenter l'équipement décrit ci-dessus se verra refuser le droit de participer à sa ou ses rencontres et se verra déclarer " forfait par décision du DO ". 

Les Modèles doivent être: 

- pour le protège-dents : moulable en matière souple 

- pour la coquille : rigide, bordurs de caoutchouc d'une surface délimitée par le triangle génital. La protection pubienne, elle ne doit pas dépasser le niveau supérieur du pubis. 

- pour les protège-tibias : en matière non rigide, sans renfort d'aucune sorte, d'une épaisseur d'un centimètre et demi et ne recouvrant que la surface tibiale. 

- pour le casque : agrée par la comission d'homologation. Les pommettes, la mâchoire et le menton doivent être découverts. 

- pour la protection poitrine : rigide se limitant à protéger uniquement la poitrine. Les deux coques séparées, le plexus doit être dégagé de toute protection. 

SAVATE BOXE FRANÇAISE - L'ÉQUIPEMENT